Pierre Hermé

72 rue Bonaparte Paris 6e

Héritier de quatre générations de boulangers pâtissiers alsaciens, Pierre Hermé a commencé sa carrière à l’âge de 14 ans, auprès de Gaston Lenôtre.
Célébré en France, au Japon et aux États-Unis, celui que Vogue a surnommé « Picasso of Pastry » a apporté à la pâtisserie goût et modernité. Avec « Le plaisir pour seul guide », Pierre Hermé a inventé un univers de goûts, de sensations et de plaisirs. Son approche originale du métier de pâtissier l'a conduit à révolutionner les traditions les mieux établies. Par exemple, éliminer les décors excessifs ou inutiles qui encombrent les pâtisseries, ou encore « utiliser le sucre comme le sel, c’est-à-dire un assaisonnement qui permet de relever d’autres nuances de saveurs » et enfin remettre en question son propre travail, en explorant de nouveaux territoires du goût ou en revisitant régulièrement ses propres recettes.

La boutique près de l'Eglise Saint-Sulpice est le temple des plaisirs sucrés où la plus grande difficulté est de faire un choix parmi des pâtisseries qui font toutes envie. Sans oublier les fameux macarons. J'ai pris 4 pâtisseries et 3 petits macarons, un délice de saveurs et de textures à fondre de plaisir. C'est le meilleur pâtissier parisien à mon avis.

Ma note : 17/20

L'Ispahan : Biscuit macaron à la rose, crème aux pétales de roses, framboises et letchis.
Bien plus qu’un gâteau, un pur bonheur. Dès la première bouchée, le merveilleux se réveille. Sous la coque moelleuse et craquante d’un macaron rosi, une combinaison de goûts irrésistiblement envoûtante fuse. La subtile alliance de la crème à la rose doucereuse et de la note florale du letchi magnifiée par la vivacité d’une framboise fraîche tonitruante. Le capiteux et l’acidulé s’entremêlent pour éveiller au palais une myriade de sensations. L’accord parfait de la saveur Ispahan. (7.50€)

La Tarte Infiniment Vanille : Pâte sablée, biscuit imbibé au jus de vanille, ganache au chocolat blanc à la vanille, crème de mascarpone à la vanille.
Un dessert très pur, très pâtissier qui met magistralement en valeur le contraste entre la richesse de la ganache au chocolat blanc et la crème de mascarpone à la vanille, et le croquant de la pâte sablée. Infiniment Vanille est réalisé à partir d'un assemblage de différentes variétés de vanille (Mexique, Tahiti, Madagascar).
Cette vanille "Maison" restitue le goût de la vanille idéale selon Pierre Hermé. (7.30€)

Le Carrément Chocolat : Biscuit moelleux chocolat, crème onctueuse au chocolat, mousse au chocolat, croustillant au chocolat, fine feuille de chocolat craquant.
Carrément chocolat. Voici la promesse clairement affichée de cette création à l’origine du Fetish “Infiniment Chocolat”. Imaginé sur une texture « mou-moelleux-onctueux », Pierre Hermé s’en amuse et la nuance. Sur un biscuit brownie un peu dense et onctueux vient se poser délicatement un croustillant au chocolat. Puis arrive la crème onctueuse surmontée d’une mousse au chocolat légère. Une fine plaque de chocolat finit d’apporter le croquant à l’ensemble. Un théâtre de contrastes où l’ultra-chocolat se fait roi. (7.30€)

Le 2000 feuilles : Pâte feuilletée caramélisée, praliné feuilleté aux noisettes du Piémont, crème mousseline au praliné.
Le 2000 Feuilles se joue harmonieusement des textures. Moelleux de la crème mousseline au praliné. Croustillant de la pâte feuilletée caramélisée et du praliné dont les fines brisures de crêpes dentelles bretonnes lui donnent son exceptionnel feuilleté. Sublimement savoureux. (7.30€)

Pierre Hermé
Pierre Hermé
Pierre Hermé
Pierre Hermé
Pierre Hermé
Retour à l'accueil